enquete

1 milliard de social networkers, et moi et moi et moi…

0

Dix ans après la création de Facebook, les réseaux sociaux continuent de régner sur l’internet mondial. Retour en chiffres sur l’année 2013.

En 2011, ils détrônaient Google en termes d’audience ; trois ans plus tard, l’engouement ne s’est toujours pas tari. Avec 1,47 milliards d’utilisateurs réguliers, les réseaux sociaux continuent de régner sur l’internet mondial. Mais, alors que, depuis dix ans, Facebook exerçait une domination absolue, les choses semblent être en train de changer et l’entreprise californienne doit désormais compter sur la concurrence acharnée d’acteurs de plus en plus innovants. Retour en chiffres sur l’année 2013.

Aujourd’hui, une personne sur quatre dans le monde est connectée à un ou plusieurs réseaux sociaux. Si Facebook reste le réseau le plus fréquenté, il n’est plus seul ! Entre Twitter, LinkedIn, Tumblr, Snapchat ou encore Pinterest, ils sont nombreux à être plébiscités par les internautes et l’entreprise de Mark Zuckerberg a fort à faire pour conserver la première place qu’il occupe depuis près de dix ans.

5684115572_08226572d6_o

Facebook compte 1,23 milliards d’utilisateurs réguliers !

Dépassé Facebook ? Après le flop boursier de 2012, ses détracteurs étaient nombreux à en prédire la chute… Un an plus tard, l’entreprise de Mark Zuckerberg a su remonter la pente avec brio. Avec 1,23 milliard d’utilisateurs actifs et une croissance exponentielle dans les pays émergents, elle domine encore le monde de la mondanité virtuelle. Aujourd’hui encore, 95 % de ses membres se connectent au moins une fois par jour à leur profil ; et, comme Facebook a enfin pris le virage du mobile, son bénéfice net a atteint 1,5 milliard de dollars à la fin de l’année dernière.

Twitter a 500 millions d’abonnés !

Pour Twitter, le bilan 2013 est tout aussi satisfaisant. Les « twitteurs » n’ont jamais été aussi nombreux ; et ils passent de plus en plus de temps sur le réseau, auquel il se

connecte en moyenne 170 minutes par mois. Si tous ne sont pas adeptes du micro-blogging, ils sont quand même 231,7 millions à exprimer régulièrement leurs pensées en 140 caractères. Pas étonnant que la cote de Twitter soit au plus haut depuis son entrée en bourse en novembre 2013 !

Chaque second
e, 2 nouvelles personnes s’inscrivent sur LinkedIn !

LinkedIn a conforté sa place de numéro 1 sur le segment des réseaux professionnels. Depuis son lancement en 2003, il a séduit 259 millions de personnes dans le monde. Surtout, comme 95 % des employeurs s’en servent pour recruter, c’est devenu une vitrine indispensable pour tous ceux qui cherchent à se positionner sur le marché du travail.

mb-wordle

Tumblr héberge 152,2 millions de blogs !

Si Yahoo a mis 4 milliards sur la table pour en faire l’acquisition, c’est tout simplement parce que Tumblr est devenue en quelques années la première plateforme de blogging dans le monde. Comme elle combine micro-blogging et partage de photos, les internautes de la génération Y l’ont tout de suite adoptée. Avec 700 millions de visites uniques en 2013, c’est même l’un des sites les plus populaires aux Etats-Unis.

Pinterest a vu son nombre d’utilisateurs bondir de 1 000 % en un an !

Ils s’appellent Pinterest, Instagram et Snapchat ; et ces pionniers des réseaux visuels ont fait une entrée fracassante dans le petit monde de la mondanité virtuelle. Quand on sait qu’en 2013, plus de 350 millions de photos ont été échangées sur Snapchat et que Pinterest est l’un des premiers vecteurs de trafic sur Internet, on comprend pourquoi Google et Facebook leur font une cour assidue…

La révolution perdure…

Dix ans après la création de Facebook, les réseaux sociaux font désormais partie du quotidien. Dans les pays développés, 92 % des moins de 30 ans sont déjà connectés ; et, comme les seniors s’y mettent aussi, on se dit que la tendance n’est pas prête de s’inverser ! D’ailleurs, les entreprises l’ont bien compris puisque 93 % des marketeurs intègrent systématiquement les réseaux sociaux leur stratégie de communication…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *