Le marché de la fleurs : l’exemple Monceau Fleurs

Industrie 0

Focus sur le marché de la fleur et son leader, le Groupe Monceau Fleurs.

Groupe monceau Fleurs

Le marché de la fleur en France est l’un des secteurs les moins touchés par la crise. Malgré un léger recul en valeur en 2013  les volumes de commandes continuent de progresser chez les professionnels du secteur, notamment grâce au web. Focus sur ce marché florissant et son leader, le Groupe Monceau Fleurs.

Le marché de  la fleur coupée et des plantes intérieures : 2,315 milliards d’euros en 2013

En 2013, les quelques 12 000 fleuristes français ont réalisé un chiffre d’affaires de 2,3 milliards d’euros. Un marché anti-crise par excellente, avec des achats réguliers, toute l’année et pour tout type d’événement. L’achat “fleurs” permet de maintenir un équilibre entre plaisir, tendance déco et budget raisonnable : les bouquets sont ajustables à volonté, les plantes en pot ou seules sont davantage offertes que les compositions florales.

La typologie des clients demeure stable : homme ou femme entre 35 et 55 ans. Sans surprise, la fleur préférée des Français reste la rose, devant le lys et les tulipes. En revanche, les habitudes de consommation ont elles évoluées avec internet et le e-commerce qui joue un rôle de relais de croissance pour le secteur.

Dans cette optique, les distributeurs ont lancé, depuis 4 à 5 ans de nouveaux services liés aux nouvelles technologies, comme le « drive » piéton de fleurs ou la possibilité de commander par téléphone pour se faire livrer dans la zone de chalandise du magasin ou d’appeler pour venir retirer un bouquet à une certaine heure.

Un secteur qui bouge donc et tente de recruter de nouveaux franchisés à l’image de Monceau Fleurs.

Un secteur en pleine relance, à l’image du Groupe Monceau Fleurs

monceau FleursCréé en 1965, Monceau Fleurs est aujourd’hui la plus grande franchise de fleuristes avec près de 400 boutiques et trois marques au portefeuille : Rapid’Flore, Happy, Monceau Fleurs.

Dans un contexte économique morose où il est parfois compliqué de trouver un CDI, la franchise séduit de plus en plus d’entrepreneurs. C’est en tout cas ce que tend à prouver le retour des visiteurs du salon de la franchise qui a eu lieu à Paris du 23 au 26 mars dernier. Le géomarketing et les études de marché deviennent une discipline majeure en franchise en permettant à la direction des réseaux et aux commerçants franchisés de bénéficier d’outils d’aide à la décision qui renforcent la pérennité des projets et le chiffre d’affaires des unités déjà en place.

Ce contexte et l’entrée au capital du fonds Perceva, devrait permettre à Monceau Fleurs de procéder à environ 40 opérations d’ouverture ou de transfert de magasins en 2014, avec un accent sur le déploiement des nouveaux concepts Rapid’Flore et Monceau Fleurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *