My Job Glasses : étudiants, testez les entreprises avant le grand saut !

Innovation 0

La start-up My Job Glasses met en relation via une plate-forme digitale les entreprises en quête d’un vivier d’employés potentiels et les étudiants désireux de construire leur avenir professionnel.

My Job Glasses

La start-up My Job Glasses met en relation via une plate-forme digitale les entreprises en quête d’un vivier d’employés potentiels et les étudiants désireux de construire leur avenir professionnel.

Pas facile pour un jeune diplômé d’aborder le marché du travail. Les entreprises leur demandent de faire valoir une expérience professionnelle qu’ils ne peuvent avoir. Par ailleurs, ayant passé le plus clair de leur temps sur les bancs d’une école, ces jeunes ont du mal à évaluer dans quel métier et à quel poste ils pourraient se plaire.

Frédéric Voyer et Emilie Korchia, tous deux trentenaires et issus du milieu de l’entreprise, ont constaté que nombre de leurs proches étaient déçus par leur premier emploi, ayant fait des choix de formation ou de carrière par défaut, par manque d’information et de réseau. « 46 % des jeunes diplômés quittent leur CDI avant la fin de la première année de leur contrat » annonce Frédéric dans une interview à BFMTV.

Un fonctionnement gagnant-gagnant

Forts de ce constat, Frédéric et Emilie s’associent en mars 2016 pour créer My Job Glasses avec l’ambition de révolutionner l’arrivée des jeunes sur le marché du travail. Leur objectif est d’aider les jeunes diplômés à mieux appréhender la réalité des métiers afin de faciliter leur orientation vers un futur professionnel épanouissant.

Le principe est simple et la plate-forme fonctionne un peu comme le site de rencontre Meetic. En une minute, l’étudiant peut s’inscrire et entrer en relation par chat avec un ambassadeur entreprise. Libre ensuite au tandem étudiant/professionnel de s’organiser pour une rencontre de visu ou une conversation via Skype selon disponibilités. Un système réciproque de notation permet d’évaluer le contact.

my job glasses

Le système fonctionne sur un mode gagnant-gagnant. L’étudiant au fur et à mesure de ses contacts éclaircit sa vision sur les futurs métiers potentiels et constitue son premier réseau relationnel, condition sine qua non d’une recherche de stage ou d’emploi efficace. De leur côté, les compagnies travaillent leur image de marque et leur attractivité auprès des jeunes et se créent un fichier d’employés potentiels, notamment sur des postes difficiles à pourvoir.

11 000 étudiants déjà inscrits à My Job Glasses

La plateforme est gratuite pour les étudiants et payante pour les entreprises. Le tarif dépend du nombre d’ambassadeurs sur le site et va de 500 euros/an pour un ambassadeur à 100.000 euros/an pour un grand groupe disposant de plusieurs centaines d’ambassadeurs.

Lancée en mars 2016, My Job Glasses compte déjà 400 professionnels et 11.000 étudiants. La jeune start-up a remporté le concours de la Fabrique Aviva 2016 ce qui lui a permis de bénéficier d’un financement de 50.000 euros. My Job Glasses compte aujourd’hui quatre salariés et prévoit d’en recruter une quinzaine d’ici la fin 2017.

Des premiers retours positifs

Emilie et Frédéric reçoivent de nombreux messages de remerciements d’étudiants et des entreprises. Ces retours encouragent les deux partenaires qui ne regrettent pas leur passé au sein de grandes entreprises notamment Walt Disney pour Emilie ou KPMG pour Frédéric. Ils prennent conscience de la portée sociale de leur entreprise et s’en réjouissent.

Pour le futur, les projets de My Job Glasses portent sur deux axes principaux. Frédéric et Emilie souhaitent étendre le profil des étudiants, aujourd’hui en majorité issus des écoles de commerce ou d’ingénieurs, à des jeunes en formation CAP ou BEP, profils qui intéressent beaucoup les entreprises. Ils souhaitent aussi étendre leur réseau d’entreprises, actuellement centré sur Paris, sur l’ensemble du territoire. Côté entreprises, My Job Glasses vise à conquérir davantage de PME pour diversifier son réseau.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *