Avec EMC, Dell devient le plus grand groupe informatique au monde

Technologie 1

Le 7 septembre dernier, la fusion entre DELL et EMC était finalisée, laissant place au plus grand groupe informatique au monde. Quel avenir et quelle stratégie pour Dell Technologies ?

DELL EMC acquisition

Il y a 12 mois à peine, les actionnaires du géant américain de l’informatique DELL et ceux de la société chinoise EMC (fournisseur de logiciels et de solutions de stockage) s’accordaient autour d’une discussion finalement rapide pour donner naissance à la plus grosse acquisition d’une compagnie IT jamais réalisée à ce jour. Dell rachète alors EMC pour la somme de 67 milliards de dollars.

Une fusion acquise et un soulagement

L’attente fut longue entre les tractations fin 2015 et aujourd’hui. Il y a quelques jours, c’est avec un grand soulagement que les deux groupes ont pris connaissance de l’aval des autorités chinoises de la concurrence pour le rachat d’EMC par DELL. Les autorités américaines et la Commission européenne, quant à elles, avaient déjà émis un avis positif dans le courant du mois de février 2016. Le rapprochement entre les deux groupes a donc bien eu lieu et la transaction s’est opérée le 7 septembre dernier.

Naissance d’un géant

La stratégie de Michael Dell a payé. La société, créée en 1984, prend aujourd’hui son destin en main. Une telle opération ne s’improvise pas. Demain « DELL Technologies », nouveau nom du groupe, deviendra la plus grosse entreprise IT au monde et mettra en marche sa stratégie pour concurrencer les groupes comme IBM, HP et Cisco.  La valeur du nouveau groupe est estimée à 74 milliards de dollars et emploiera 140 000 salariés.

Quelle stratégie pour le groupe DELL Technologies?

Michael Dell est ambitieux. Il est devenu un fin stratège en réalisant la plus grande fusion dans le secteur des technologies. Devenir le numéro un du monde de l’IT et offrir à Dell la perspective d’un avenir nouveau, cela ne s’improvise pas. « Nous allons être le fournisseur des infrastructures de la prochaine révolution industrielle. Nous disons à ceux qui construisent leur futur numérique et transforment leur informatique: venez chez nous » a déclaré Michael Dell, P-DG de Dell Technologies.

Le nouveau groupe comprendra trois entités principales : Dell Client Solutions, Dell EMC Infrastructures Solutions et Dell EMC Services. D’autres sociétés s’ajoutent à ces entités, il s’agit de VMware, Pivotal et SecureWorks. « 3 sociétés seront libres de construire leur propre écosystème» souligne M. Dell.

Qui dit fusion, dit synergies et il est évident qu’entre ces 2 groupes, il faudra créer des liens forts entre les nouvelles entités. En désirant allier la « force de commercialisation » de Dell sur les segments des petites entreprises et le « leadership » d’EMC auprès des grandes entreprises, Dell Technologies ne cache pas son ambition : s’imposer comme un leader sur de nombreux segments à fort potentiel de croissance du marché de l’informatique.

Prochains défis pour Dell

Si la stratégie et les objectifs du groupe sont clairement affichés, il restera à Dell Technologies à organiser les changements au sein des deux entreprises. La fusion lui permettra de réduire les dépenses de 1,5 à 2 milliards de dollars par an au cours des 2 premières années. Les 2 entités ne pourront échapper à une réduction de leurs effectifs mais il leur faudra aussi éponger la dette rapidement et convaincre les marchés. Les 40 milliards empruntés sur ces derniers sont en effet un risque majeur pour l’équilibre financier de ce nouveau géant de l’informatique. Il va s’en dire que le monde des technologies gardera un œil ouvert sur le développement du groupe dans les mois à venir.

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *