Galaxy Note 7 : Samsung s’enlise et fait le bonheur de ses concurrents

Technologie 0

Rappel du Galaxy Note 7 : un fiasco sans précédent pour Samsung, une aubaine pour ses principaux concurrents

galaxy note 7 samsung

Le fiasco du Galaxy Note 7 plonge Samsung dans une situation de crise sans précédent et ouvre de nouvelles perspectives de marché pour ses principaux concurrents. Le géant sud-coréen saura-t-il redorer son image et reconquérir ses clients ?

Une situation de crise sans précédent pour Samsung

« Repousser les limites du smartphone », c’est le slogan qu’affichait encore Samsung le 15 octobre dernier sur la page d’accueil de son site officiel. C’est en effet l’un des défis que s’était lancé le géant sud-coréen avec la sortie du Galaxy Note 7, son tout-dernier smartphone que les plus enthousiastes estimaient alors être « le plus ambitieux jamais créé par Samsung ». Selon le journal Le Monde, le groupe espérait vendre entre 15 et 19 millions de ce modèle haut de gamme d’ici à mars 2017.

L’histoire, ou plutôt le mauvais sort, en a décidé autrement. À peine quelques semaines après son lancement, le Galaxy Note 7 est rappelé en masse suite à des risques importants de surchauffe et d’explosion. Les pertes pour Samsung sont estimées, selon un communiqué du groupe daté du 14 octobre dernier, à environ 3 milliards de dollars. La marque, qui propose une très large gamme de produits, a de quoi faire face mais le rebond restera difficile pour la compagnie.

Un avenir qui s’annonce sombre pour Samsung

La communication du géant sud-coréen a bien souvent été basée, plus ou moins implicitement, sur la performance et l’autonomie de ses produits. Pour de nombreux consommateurs de la marque, Samsung apparaissait jusqu’ici comme l’une des principales alternatives aux iPhone d’Apple, bien moins endurants. Le Galaxy Note 7 était doté, outre de nombreuses fonctionnalités inédites comme le lecteur d’empreinte retienne, d’une exubérante batterie comparativement au modèle précédent, le Galaxy Note 5.

Aujourd’hui, cette même batterie plonge Samsung dans la tourmente. Le géant sud-coréen ne fait pas simplement face à un simple rappel, certes coûteux, de ses produits mais à une importante crise de confiance dans l’histoire de la téléphonie mobile voire même de l’ensemble des biens de consommation. Nul doute que les nombreux rebondissements de l’affaire, de la série d’explosion à l’interdiction formelle du smartphone suspect dans de nombreux lieux publics ainsi que sur de nombreux vols, n’ont pas manqué d’écorner l’image et la réputation d’un des leaders du marché, d’autant que le constructeur ne connaît toujours pas les raisons qui ont occasionné ce dysfonctionnement.

Un coup dur pour Samsung, de nouvelles perspectives pour ses concurrents

Le fiasco du Note 7 est incontestablement un coup dur pour Samsung, dont l’essentiel du chiffre d’affaires a été jusqu’ici généré par son activité de téléphonie mobile. Le groupe avait réussi, jusqu’alors, à tirer son épingle du jeu face à la montée de la concurrence chinoise et la suprématie incontestée d’Apple.

Malgré des semaines de situation de crise, nul ne sait encore si Samsung parviendra à se relever ni exactement si ses consommateurs lui resteront fidèles. Personne ne sait non plus comment ses principaux concurrents sauront saisir l’opportunité pour se démarquer ni quelles sont les conditions pour qu’ils y parviennent.

Une étude réalisée par la société Branding Brand auprès de 1000 propriétaires de smartphones Samsung annonce le pire pour le groupe: 40 % déclarent « ne plus jamais vouloir acheter un smartphone de la marque ». 8 % ont également affirmé vouloir adopter un Google Pixel, 30 % souhaitent migrer vers un iPhone et 62 % ont l’intention de rester sur Android mais… de choisir une autre marque !

La crise de confiance envers Samsung ne se porte pas uniquement sur un simple et unique téléphone dont la commercialisation et la production ont été stoppées net. Comme dans toute situation de crise, celle-ci risque en effet d’impacter lourdement l’ensemble de sa gamme de produits. Un réel défi se présente désormais au géant sud-coréen: redorer son image pour conserver ses clients, voire en conquérir de nouveaux avec ses autres smartphones, notamment le Galaxy S8 attendu en février prochain.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *