Les bonnes performances du Groupe Carrefour pendant le confinement confirment les objectifs, annonce Matthieu Malige.

Business, Industrie 0

La performance des hypermarchés s'est améliorée en janvier-février par rapport aux trimestres précédents, a précisé le directeur financier de Carrefour, Matthieu Malige.

carrefour matthieu malige

Mobilisé pour répondre à la forte demande de ses clients pendant la crise du COVID-19, Carrefour a vu ses performances évoluer positivement durant le premier trimestre 2020. 

Des performances logiques au regard d’une situation totalement inédite : le secteur se trouve dopé depuis la mi-mars par son quasi-monopole avec la fermeture des cafés et restaurants mais aussi des cantines. La quasi-totalité de la consommation des produits alimentaires passe alors par la grande distribution. 

Un trimestre atypique qui réussit aux supermarchés de proximité et au e-commerce 

Matthieu Malige l’affirme, les ventes du Groupe ont connu une nette progression dans tous les pays d’implantation avec un afflux des achats de précaution avant le confinement, notamment dans les hypermarchés puis des ventes qui se sont ensuite reportées vers les magasins de proximité alors que le confinement était bien établi et l’e-commerce, en hausse de 45%. 

Sur les trois premiers mois de l’année, le chiffre d’affaires du groupe a atteint 19,45 milliards d’euros, en hausse de 3,3% par rapport à la même période de l’exercice précédent. En données comparables, c’est-à-dire corrigées des effets calendaires, des variations des prix de l’essence et des devises, les ventes sont ressorties en hausse de 7,8%. 

La performance des hypermarchés s’est améliorée en janvier-février par rapport aux trimestres précédents, a précisé le directeur financier de Carrefour, Matthieu Malige. Une fois les mesures de confinement mises en place, les consommateurs se sont dirigés vers la proximité et les supermarchés, plus proches de leur domicile et plus accessibles, a-t-il ajouté.

Les hypermarchés ? L’atout déconfinement. 

Les hypermarchés, quelque peu délaissés pendant le confinement en avril constitueront une réponse attractive aux attentes des consommateurs dès lors que les mesures de confinement seront levées, a ajouté le président-directeur général de Carrefour, Alexandre Bompard. 

Une tendance confirmée par l’Observatoire Cetelem, avec Harris, qui publie la seconde vague de son baromètre relatif aux comportements des Français depuis le début du confinement. La nouvelle donne économique pèse sur le pouvoir d’achat des ménages. Les sondés avouent avoir fait évoluer leurs habitudes et privilégier une consommation frugale et responsable. Une attitude qui pourrait perdurer une fois le confinement levé. 

Dans ce contexte, Matthieu Malige et Alexandre Bompard confirment les objectifs du plan de transformation 2022, qui vise notamment 4,2 milliards d’euros de chiffre d’affaires dans l’e-commerce alimentaire et 4,8 milliards d’euros de ventes de produits bio.