CES Unveiled à Paris : French Tech is not dead

Technologie 0

La troisième édition du CES Unveiled s’est déroulée à Paris le mois dernier. Bien plus qu’une foire aux inventions, ce salon est un lieu d’affaires clé où se rassemble tout l’écosystème de la French Tech.

CES Unveiled french tech 2015 Paris

Depuis maintenant 50 ans se tient chaque année le CES, le rendez-vous mondial de l’innovation électronique grand public. L’édition 2016 du CES de Las Vegas (pour Consumer Electronic Show) ouvrira ses portes le 6 janvier. En attendant, les acteurs français du secteur se sont réunis à Paris le 21 octobre pour une première présentation des innovations qui font la French Tech. Le CES Unveiled de Paris, c’est des discours, des tables rondes, mais surtout un salon de l’Internet des objets présentant toutes les nouveautés en la matière.

Le CES s’avère très attractif, puisque 130 entreprises avaient cette année posé leur candidature pour faire partie de la délégation française. Mais toutes ne seront pas représentées à Las Vegas. Sur une cinquantaine de participants à Paris, seules vingt-deux start-ups feront le voyage.

Le CES Unveiled, un rendez-vous incontournable de la French Tech

C’est seulement la troisième édition du CES Unveiled de Paris qui vient de se tenir au Pavillon Cambon Capucines. Mais l’événement est déjà très prisé. Il ne s’agit pas d’une réunion fermée entre geeks et savants fous mais d’un salon largement médiatisé. La presse spécialisée, friande de l’événement, est un moyen incontournable pour communiquer sur ses innovations.

Mais le CES Unveiled, tout comme son grand frère américain, est aussi un formidable lieu d’affaires. Les startups les plus prometteuses y rencontrent également de grands groupes français tels que La Poste, partenaire de l’événement. Le CES Unveiled, c’est donc l’occasion de tisser des liens entre les créateurs, les investisseurs et le grand public. C’est aussi un moyen de promotion de la French Tech, de tenter de créer un écosystème viable et performant, loin de la Silicon Valley.

La technologie au service du sommeil

Parmi les projets présentés à Paris, les technologies sensitives se sont montrées de plus en plus intéressantes. Elles sont de plus en plus présentes dans les objets connectés. Elles augmentent et affinent considérablement la relation entre l’homme et l’objet. Elles sont désormais capables d’évaluer votre sommeil.

Withings a par exemple présenté son capteur de sommeil, capable en analysant les données physiologiques d’une personne et son environnement de lui offrir des conditions de sommeil optimales.

L’entreprise SevenHugs quant à elle s’est intéressée au sommeil des tout petits en créant de petits capteurs à glisser sous un drap. Ce mini « device » de 3 cm sur 3 pourrait bientôt remplacer le traditionnel baby phone.

Des objets qui pensent pour vous

Un autre domaine qui a fait d’énormes progrès est celui de l’intelligence artificielle. L’ « agregated learning », c’est à dire la capacité d’une machine à apprendre par elle-même et à prendre elle-même des décisions, fait son entrée dans les objets du quotidien.

Prizm CES Unveiled parisC’est le cas de Prizm, la première chaîne hi-fi intelligente qui crée elle-même des playlists en fonction de vos goûts, de l’ambiance et des personnes présentes dans une pièce.

Cette technologie, appliquée à des objets connectés permet à des machines de s’enseigner mutuellement ce qu’elles ont appris de leur environnement. C’est un pas en avant pour certains domaines, notamment celui des voitures autonomes, pour qui la prise de décision aura un fort impact et représentera un plus grand danger que le simple choix d’une musique.

Faire de nous des consommateurs responsables

On l’a vu lors des précédentes éditions du CES, de nombreuses start-ups tentent de s’attaquer au monde de la santé, et notamment à la question de la nutrition. Après HAPIfork, cette grosse fourchette colorée qui vibre lorsque l’on mange trop vite, c’est au tour de Diet sensor de s’intéresser à votre assiette. Grace à un capteur SCIO et une application, la firme vous promet une analyse pointue de chaque aliment présent devant vous afin d’adapter votre alimentation à votre régime. Loin d’être un simple gadget, ce dispositif pourrait s’avérer très utile pour les personnes atteintes de certaines pathologies nécessitant un régime spécifique.

Ces quelques exemples ne sont que des tendances qui ressortent des innovations présentées au mois d’octobre. Tout n’a pas été dévoilé à Paris. Les vingt-deux start-ups tricolores qui partiront avec Ubifrance ont préféré garder quelques surprises !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *