Le pari d’Apple : 100% des ses datacenters alimentés par des énergies renouvelables

Innovation 0

Alors que l’action d’Apple est dans le rouge depuis quelques mois, la firme à la pomme vient de faire une annonce retentissante : l’intégralité de ses datacenters est désormais exclusivement alimentée par des énergies vertes !

Les datacenters sont ces centres de données qui pullulent un peu partout dans le monde et dont la principale fonction est de stocker et transmettre des données. Véritables usines de l’ère numérique, ils sont constitués de milliers de serveurs que l’internaute sollicite lorsqu’il envoie un email, visionne une vidéo, télécharge une application ou encore exécute une requête sur un moteur de recherche.

Toutes les grandes sociétés high-tech telles que Apple, Google ou encore Amazon sont aujourd’hui propriétaires d’un parc de datacenters colossal, et avec l’essor du « cloud computing », cette tendance ne pourra que s’accentuer.

Les datacenters : les ogres énergivores du web

Le principal défaut de ces datacenters provient de leurs besoins en énergie : ce sont de véritables ogres énergivores. Aux Etats-Unis, certains datacenters ont une consommation électrique équivalente à des villes comme Bordeaux ou Toulouse.

Une étude récente dirigée par l’université de Sandford démontre ainsi que la consommation électrique des datacenters représente pratiquement 2% de la consommation mondiale, soit l’équivalent de la production de trente réacteurs nucléaires. Et cette tendance n’est pas près de s’inverser : à l’horizon 2020, les experts prévoient que les datacenters rejetteront plus de CO2 que le trafic aérien !

Greenpeace avait épinglé Apple en 2012

L’an dernier, Greenpeace avait publié un rapport concernant l’approvisionnement énergétique des datacenters. L’objectif de l’ONG était d’évaluer la stratégie énergétique des principales sociétés américaines (Apple, Amazon, Microsoft, Google,…), afin de les encourager à développer des énergies renouvelables.

Concernant Apple, Greenpeace avait porté le commentaire suivant « Apple n’accorde pas suffisamment  d’attention à la provenance de l’électricité qu’elle consomme et continue d’avoir largement recours aux énergies sales pour alimenter son cloud alors que ses besoins sont exponentiels ». Selon l’ONG, les datacenters faisaient appel au charbon à hauteur de plus de 50% et au nucléaire à hauteur de 27%, reléguant Apple parmi les mauvais élèves du secteur.

2013 –100% d’énergies renouvelables pour les datacenters

Apple a récemment livré son rapport environnemental annuel, dans lequel la firme à la pomme annonce que l’intégralité de ses datacenters est désormais alimentée par des énergies renouvelables. Apple a également précisé que l’ensemble des infrastructures de l’entreprise implantées à travers le monde utilisent actuellement 75 % d’énergies nouvelles.

Infographie de l'alimentation en énergie propre des datacenters de Apple

L’objectif d’Apple est clair : tous ses besoins énergétiques doivent être couverts par des sources renouvelables. L’éolien, le solaire, la géothermie ainsi que l’hydroélectricité seront mis à contribution afin d’atteindre cet objectif.

Apple – Un modèle à suivre

Véritable révolution énergétique, Apple est ainsi parvenu en un laps de temps très court à transformer sa stratégie énergétique afin d’intégrer plus de 75% d’énergies renouvelables dans son mix énergétique. Il ne nous reste plus qu’à espérer que les autres géants qui ne se sont pas encore mis au vert (Amazon, Microsoft,…) sauront reproduire la formidable initiative d’Apple !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *