Les entreprises qui font rêver les étudiants

Non classé 0

Le cabinet suédois Universum spécialiste de l’image de marque publie son classement 2016 des meilleurs employeurs du monde.

Comme chaque année, le cabinet de conseil suédois Universum, spécialisé dans l’image de marque, le marché des talents et les services consultatifs, a révélé ses différents classements des sociétés qui font le plus rêver les futurs talents, par pays mais aussi au niveau mondial. Les étudiants en commerce, ingénierie et informatique des 12 plus grandes puissances économiques ont ainsi révélé leurs employeurs favoris.

L’étude 2016 a été réalisée entre octobre 2015 et avril 2016 auprès d’étudiants ingénieurs et informaticiens répartis dans près de 2000 instituts académiques supérieurs dans les 12 plus grandes puissances économiques : Allemagne, Australie, Brésil, Canada, Chine, France, Etats-Unis, Inde, Italie, Japon, Russie et Royaume-Uni. Cette année, pas moins de 267.000 étudiants répartis à travers le monde ont participé à la plus grande enquête du genre, afin de définir leurs préférences et ce qu’ils attendent de leur future carrière.

Le processus est simple : les étudiants sélectionnent les compagnies qu’ils considèrent attractives en termes de carrière puis déterminent leurs cinq entreprises « idéales ». Le classement dépend du nombre d’étudiants ayant désigné une entreprise dans son top 5. Il ne s’agit cependant pas uniquement d’un concours de popularité ou d’établir un simple classement. Les étudiants sont questionnés sur leur projet professionnel, les réseaux de communication qu’ils utilisent, leurs espérances salariales et en quoi ils s’associent à telle ou telle entreprise. Les résultats sont suivie de près par les plus grandes firmes et multinationales qui se soucient de l’image que les étudiants des plus grandes écoles et universités se font d’eux.

Le classement Universum 2016 : Google, Microsoft et Apple gardent les faveurs des futurs talents

Et les résultats sont explicites ! Dans le secteur ingénierie et informatique, l’étude réalisée révèle que les firmes comme Google ou Microsoft garde toujours une côte élevée, trustant les deux premières places depuis plusieurs années. On remarque également que certaines entreprises profitent de leur succès grandissant ces dernières années pour monter dans le classement, jouissant d’une popularité accrue. D’autres groupes, cependant, perdent pied et donnent l’impression de ne plus suivre la tendance, se retrouvant en bas du classement voire même éjectés du Top 10.

Cette année, dans le domaine d’étude concerné (mais également d’autres), Google est désignée comme l’entreprise pour laquelle le plus grand nombre d’étudiants souhaiteraient travailler. Talonnée de près par deux autres géants de l’informatique : Microsoft et Apple. Suivent au classement, le groupe BMW, IBM, le groupe digital industriel GE, Intel, Siemens, Samsung, puis Sony.

On note que parmi ce Top 10 des entreprises qui font rêver les étudiants, la majorité d’entre elles appartiennent au secteur électronique et informatique ce qui n’est pas vraiment surprenant étant donné que ce classement concerne les futurs ingénieurs et informaticiens. Cependant le groupe BMW se classe à une très satisfaisante quatrième place étant par ailleurs l’unique représentant de l’industrie automobile dans ce classement. Le groupe jouit donc d’une excellente image de marque et ce depuis quelques années puisqu’il faisait déjà partie du Top 5 lors des précédents classements.

universum classement

Samsung intègre le Top 10, Shell ne fait plus rêver les ingénieurs…

Si l’on compare le classement de cette année à ceux des éditions précédentes, on peut observer que certaines entreprises jouissent d’une image de marque stable et font toujours autant rêver les talents. Le géant du web Google est classé premier depuis maintenant plusieurs années de suite, suivi par un autre pilier du secteur, Microsoft. De grands groupes comme GE ou Intel voient leur classement se stabiliser régulièrement entre la cinquième et la septième place depuis 2012 et restent donc des entreprises reconnues et attractives pour les étudiants.

D’autres entreprises ont vu leur classement évoluer fortement ces dernières années, de manière plus ou moins positive. Ainsi les progrès constants en matière de nouvelles technologies, d’innovation et les moyens mis en œuvre pour créer des applications et des logiciels de plus en plus performants, liés à l’expansion toujours plus grande des réseaux sociaux à travers le monde ont permis à Apple de développer une image de marque exceptionnelle. La société californienne a ainsi bondi au classement d’année en année, pour passer de la huitième place en 2012 à une solide troisième place en 2016, pour la seconde année consécutive.

La réputation des entreprises les plus polluantes est en baisse

Cette spectaculaire remontée s’est faite aux dépens de la multinationale IBM qui a peut-être souffert du succès de son concurrent, passant de la seconde place en 2012 à la cinquième place cette année. Ce qui témoigne tout de même d’une image de marque respectable.

Par ailleurs, certaines compagnies font leur première apparition dans le classement depuis de nombreuses années, comme Samsung, pendant que Shell sort finalement du classement après avoir passé plusieurs années à la dernière place, subissant probablement la tendance générale qui voit la réputation des entreprises les plus polluantes s’amenuiser, et donc leur image de marque se dégrader. De plus, ce type d’entreprise représentant de moins en moins des solutions d’avenir, il intéresse donc moins de futurs talents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *