LiFi : un morse des temps modernes pour remplacer le WiFi ?

Innovation 1

Une invention lumineuse (à la française) pour détrôner le WiFi ?

Lifi versus Wifi, la France innove

À l’heure où l’utilisation du Wifi (Wireless Fidelity) fait débat et présente des limites, un nouveau concept Made in France fait son apparition : le LiFi pour Light Fidelity ou autrement appelé WiFi Optique… Un procédé révolutionnaire faisant appel à la simplicité !

Le Morse des temps modernes

Dans cette nouvelle technologie, on a besoin d’une LED (diode électroluminescente), d’un routeur, d’un décodeur et bien sûr d’une donnée à envoyer. Le procédé consiste à éteindre et allumer une LED des milliers de fois par seconde afin de codifier une information en bit – LED allumée pour Bit 1 et LED éteinte pour Bit 0 – et créer ainsi une fréquence. Le routeur LiFi fournit les données stroboscopiques et le décodeur LiFi les décrypte.

Il ne s’agit ni plus ni moins que d’un morse moderne, lumineux, ultra rapide, non perceptible à l’œil nu et qui permet de transmettre tout type de contenu (vidéo, son, géolocalisation). Et cela, à l’infini, ce qui permet donc de naviguer sur internet.

Confidentialité et signal préservés

Le LiFi contrôle sa diffusion, non comme une onde radio qui se propage dans un périmètre autour de son émetteur (ce qui pose des problèmes de sécurité), mais comme un pigeon voyageur ayant une cible bien précise. Avec les ondes optiques, les murs n’ont pas d’oreilles et bloquent les données.

Le LiFi n’utilisant pas la technologie des ondes radios (WiFi), elle subit peu d’interférences et fournit de ce fait un signal non interrompu et de meilleure qualité. De plus, il permet une meilleure communication des données en milieu subaquatique. Ce que les ondes radios font difficilement.

Le nombre d’appareils connectés augmentant de jour en jour, la bande passante utilisée par le système WiFi arrive à saturation, le Lifi lui ne connait pas ce type de problématique. Enfin, vivant dans un monde ayant soif de « Toujours plus vite », le LiFi est 8 à 10 fois plus rapide que le Wifi (800 mbps contre 100 mbps).

Une viabilité à grande échelle á démontrer

Bien que les essais en laboratoire soient concluants, il faut d’abord prouver la viabilité du LiFi à grande échelle : l’échelle d’une ville, d’un pays ou de la planète. A l’échelle d’un bâtiment c’est fait et… ça marche ! Mais deux petits bémols faussent la partition : la nécessité d’une bonne visibilité entre émetteur et récepteur et l’adaptation, si peu coûteuse qu’elle soit, de l’infrastructure afin de connecter les milliards de sources lumineuses sur le réseau.

Bon pour la planète, bon pour nous !

La mise en marche d’une telle révolution implique de passer d’un système d’éclairage gourmand en énergie aux LEDs. Ça tombe bien, les LEDs sont reconnues comme étant les ampoules les moins voraces en énergie. De plus, elles n’émettent pas d’ondes électromagnétiques. Les électro-sensibles pourront revenir dans les centres villes et dormir sur leur deux oreilles. Enfin, les LED peuvent être allumées avec une intensité très faible, l’obscurité complète pour l’œil humain… donc sur ses deux oreilles et dans le noir.

Des débuts prometteurs

La SNCF est déjà en phase de test dans une de ses gares pour envoyer des données de géolocalisation GPS à ses voyageurs et un musée parisien y pense pour ses audio-guides. Par ailleurs, Oledcomm, la première entreprise européenne sur ce marché, envisage de commercialiser courant 2013 ou 2014 des lampes diffusant de la musique et plus tard internet.

Asseyez-vous sous votre lampe de salon et vous serez connectés

A l’avenir, connaissant les limites du WiFi citées auparavant, il est probable que les hôpitaux, avions et autres sous-marins s’équiperont rapidement d’une technologie LiFi afin de pouvoir échanger des données sans risque d’interférences avec leurs propres systèmes. Dans le secteur de la Défense, les applications militaires, demandant un haut niveau de sécurité, pourraient aussi faire appel à la LiFi dans les années à venir. On pressent donc un avenir lumineux à ce nouveau procédé. Longue LiFi à cette nouvelle technologie bien de chez nous !

Pour en savoir plus n’hésitez pas à consulter le site Lifi-led. 

Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *