iPhone 5c et 5s, la pilule colorée a du mal à passer

Technologie 0

La politique de marketing d'Apple inquiète les consommateurs.

À l’occasion de la sortie des iPhone 5S et 5C, les fidèles d’Apple adressent leurs préoccupations à Tim Cook, le dirigeant d’Apple.

Cher Monsieur Cook, Tim… Ah que ces nouveaux iPhones se sont fait attendre ! Le 20 septembre, nous patientions depuis 4h devant notre distributeur favori, quand enfin nous avons pu effleurer une sacro-sainte boîte en carton. Ce n’était pas forcément le bon modèle mais un iPhone reste un iPhone ! Un saut à la caisse et vite, il fallait fuir loin du tumulte, ouvrir la boîte, se recueillir. Le packaging des produits Apple est tellement beau.
Plus léger, plus long, plus puissant… à côté de l’iPhone 5s ou 5c tout semble obsolète. Un avion de chasse, un grille-pain, une calculette électronique… tout. (À l’exception d’un Samsung, peut-être.) La reconnaissance digitale Touch ID s’est invitée dans la farandole d’applications recyclées, le capteur photo et vidéo a été amélioré pour un rendu plus net. Le téléphone est équipé d’un nouveau système d’exploitation iOS7 et d’une batterie plus endurante.

Une Chine sous le choc peut couter cher.

Tim, nous devons vous dire : passée la tornade, certains parmi les plus enthousiastes ont déchanté en consultant leur ticket de caisse… un peu comme on vide ses poches au lendemain d’une soirée beaucoup trop arrosée. L’horizon des nouveautés n’étant finalement qu’une lucarne, vos consommateurs s’agacent. Sur Youtube on se gausse de votre stratégie aux gros sabots… avec humour en plus ! Voir la vidéo

Sur son week-end de lancement, Apple annonce avoir écoulé plus de 9 millions d’iPhone 5c et 5s. Votre stratégie marketing est bien rodée, elle semble avoir grassement rempli son contrat. D’autant plus que vous avez su passer des accords avantageux avec les fournisseurs de services téléphoniques. Au Japon par exemple, le prix de l’abonnement sur deux ans permet de payer l’appareil en intégralité. On propose même aux clients d’échanger leur ancien iPhone contre une ristourne conséquente.
En Chine pourtant, tout ne se passe pas comme prévu. Les centaines de millions de consommateurs chinois sont sous l’emprise du géant Samsung, et aucun accord n’est prévu à ce jour entre China Mobile et Apple. L’iPhone est un produit de luxe, certes, mais le « C » de 5c devait signifier « Cheap », et on est loin du compte !

L’étui tentant est inutile.

Il restait une carte à abattre, un coup de poker : la gamme de couleur ! Le marché asiatique regorge de téléphones multicolores, la politique luxueuse d’Apple devait s’adapter. Les iPhones 5s et 5c sont colorés. Bon, on reste dans l’ennuyeuse sobriété monochrome, mais on a de la couleur, c’est un début. L’or ne devrait pas laisser les consommateurs asiatiques insensibles.
Toutefois monsieur Cook, pensez-vous sincèrement que ce coup de bluff hasardeux convaincra de nouveaux fidèles ? En toute honnêteté, il y a peu de chance : un produit de luxe on le protège d’une coque, même s’il est recouvert d’aluminium anodisé. D’aucun sait qu’une rayure sur de l’aluminium anodisé constitue un sacrilège ! Qu’il soit doré, jaune, rouge, vert ou bleu, une coque d’imitation Gameboy ou à l’effigie de notre groupe de rock préféré restera plus sûre, et plus personnalisée (si c’était là votre objectif).
Nous sommes inquiets. Pas vous ! Votre empire a encore les reins solides, vos fans inconditionnels jubilent. Mais attention, la bataille des innovations gronde sur la planète téléphonique, idée après idée, aussi peu chères et luxueuses soient-elles, pièce par pièce. Et vous pourriez un jour vous retrouver au mauvais endroit au mauvais moment !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *