Assurance Vie : 4 conseils pour mieux choisir (Axa composium, Erable, Winneo, etc)

Finance 0

On nous parle d’Axa composium, d’Erable Société Générale ou encore de Winneo chez la Maaf, autant de termes teintés d’onirisme intéressants mais qui cachent surtout une offre aussi large et diversifiée que complexe.

couple and nebule

Il ne faut pas attendre d’avoir les tempes grisonnantes pour commencer à envisager d’économiser pour la retraite. Cela est d’autant plus vrai pour les générations Y et Z, et la suivante sera probablement logée à la même enseigne. Il y a moult options, solutions, packages proposés par nombre d’organismes : on nous parle d’Axa composium, d’Erable Société Générale ou encore de Winneo chez la Maaf, autant de termes teintés d’onirisme intéressants mais qui cachent surtout une offre aussi large et diversifiée que complexe. Comment s’y retrouver et surtout quels éléments sont à prendre en compte dans le choix de ce placement à long terme ?

On nous parle d’Axa composium, d’Erable Société Générale ou encore de Winneo chez la Maaf, autant de termes teintés d’onirisme intéressants mais qui cachent surtout une offre aussi large et diversifiée que complexe.

assurance-vie

1 – Savoir anticiper ses besoins

Le point de départ est de commencer par établir un plan en fonction de ses revenus et de ses perspectives d’avenir, qu’elles soient professionnelles ou familiales (les objectifs seront différents selon qu’on ait des enfants ou non par exemple), et il faudra idéalement pouvoir se renseigner auprès d’un conseiller spécialisé ou d’un courtier. Commencer le plus tôt possible est bien évidemment recommandé car on parle quand même d’engagement sur le long terme, avec des perspectives de rendements plus importants. Ne pas oublier également de prendre en compte les grosses dépenses prévisibles (telles que l’achat d’un logement par exemple).

2 –  Prendre le temps d’analyser les offres diverses : de Axa Composium à Zen Groupama

Un point également très important sera de choisir le type de contrat auquel l’on souscrira. Pour l’épargne retraite on peut choisir de s’orienter vers une assurance vie et/ou un plan d’épargne retraite populaire (PERP). Des différences importantes existent, notamment le choix dans le choix de sortie (l’assurance vie est beaucoup plus souple) ou encore la fiscalité (le PERP est plus avantageux à l’entrée car les cotisations versées sont déductibles). Il est tout à fait envisageable de cumuler les deux pour combiner les effets bénéfiques, à condition bien sûr d’avoir le capital nécessaire pour le faire.

Pour un point plus complet des articles plus poussés existent sur ce point en particulier, mais n’hésitez pas à vous renseigner également auprès de professionnels du secteur voire de courtiers en assurance.

Exemples d’assurances vie: Axa Composium / Titres@Vie (Swiss Life) / Allianz Itinéraire

Exemples de PERP : Actiper (Macif) / PERP BNP / PERP AXA / Plan Vert Vitalité (Crédit Agricole)

3 – Gérer son argent

Cela peut sembler évident mais gouverner son patrimoine, c’est prévoir l’avenir. A partir du moment où l’on envisage un placement sur le long terme il est nécessaire de réfléchir un peu plus à ses autres investissements, d’autant plus si l’on a de modestes revenus. Donc, pas de grosse dépense sur un coup de tête (ce permis char d’assaut est-il vraiment indispensable?). N’hésitez pas à budgéter en amont et à analyser les dépenses au fil des mois, tout en mettant de côté systématiquement et immédiatement x% de votre salaire chaque fois qu’il tombe.

4 – Diversifier son épargne… en mesurant les risques

En choisissant une assurance vie on aura généralement le choix entre investir en fonds euros ou en unités de compte. Plusieurs contrats d’assurance vie permettent d’investir sur les deux (ce qui est le cas d’un GPA Générali, d’un Epargne Retraite ING, ou encore d’un Axa Composium). Investir en unités de compte permet de placer son épargne sur d’autres supports financiers comme des actions et obligations chez des sociétés.

Le fonds euro a certains avantages : de tous les placements sans risque c’est celui qui rapporte le plus et il ne peut jamais perdre de valeur. Pourquoi alors diversifier ? Pour accroître les rendements car, bien que représentant le risque 0, le fond euros ne rapporte que peu d’argent et les taux ont tendance à aller décroissant. Le risque existe en investissant dans les unités de compte, cependant si l’on possède des actions dans un large éventail de sociétés plutôt que dans une seule on diminue très largement ce risque. Le retour sur investissement est également potentiellement plus intéressant.

Si vous comptez acheter, l’immobilier est également une option de diversification (à ce moment-là se renseigner sur le PEL).

Enfin il est envisageable d’ouvrir plusieurs comptes chez plusieurs assureurs : il vaut mieux avoir plusieurs petits placements qu’un seul gros pactole (dans la limite du raisonnable, gérer 35 dossiers en même temps est compliqué et demande une certaine organisation) car on limitera ainsi le risque en cas de défaillance d’un assureur, et l’on pourra jouer sur les différents rendements de fonds euros qui diffèrent selon le prestataire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *