Facebook facture les entreprises

Finance 0

Facebook : Le réseau social célèbre entre tous lance les posts sponsorisés pour les entreprises. Scandale ou développement logique ?

facebook

La monétisation du système Facebook est chose faite. A croire qu’il fallait être utopiste pour penser que promouvoir sa marque sur le premier des réseaux sociaux pouvait rester gratuit très longtemps. On se souvient de cette époque – pas si lointaine ! – où il suffisait de créer une page Facebook et de l’alimenter en contenu pour qu’elle soit visionnée et partagée. C’est désormais du passé. Au risque de se mettre le monde des entreprises à dos, le fameux Mark Zuckerberg a décidé de modifier l’algorithme de son site dans le but de facturer la visibilité des messages des grandes marques auprès de leurs fans.

Des études récentes ont montré que seules 11 % des publications postées sur une page Facebook apparaissent dans le fil d’actualité des fans qui s’y sont inscrit. Autrement dit, si une marque génère du contenu qui plait à sa communauté, l’algorithme de Facebook fait en sorte que seule une infime partie en soit visible dans le fil d’actualité de ses fans. Et plus il y a de fans inscrits, plus Facebook restreint la visibilité.

facebook-devient-payant

Difficile à accepter pour les entreprises

La direction de l’entreprise au logo bleu explique que les utilisateurs vont sur Facebook pour avoir des nouvelles de leurs amis, et non des marques auxquelles ils se sont abonnés. La modification de l’algorithme aurait donc pour but d’améliorer l’expérience utilisateur. Brandon McCormick, directeur de communication de Facebook, ajoute : « Facebook n’a jamais promis que tous ceux qui aimaient la page d’une entreprise en verraient chaque post. Les propriétaires d’entreprises qui avaient cette fausse perception trouvent les modifications de nos algorithmes dures à accepter. » Et depuis quelques jours, c’est chose faite. Pour garantir une plus grande visibilité de ses contenus, Facebook a implanté les posts sponsorisés : ceux-ci permettent à une marque de payer le prix fort pour qu’une publication soit visible par 75 % des fans inscrits à sa page. Mais une levée de bouclier est en train de s’opérer contre ces changements : nombreux sont ceux qui y voient la fin des réseaux sociaux gratuits. Difficile de leur donner tort.

like

Satisfaire des actionnaires exigeants

Etait-on naïf de croire qu’une entreprise comme Facebook allait éternellement proposer des services gratuits pour les professionnels ? Les années passant, chacun a eu tendance à s’approprier Facebook comme s’il lui appartenait, oubliant qu’il s’agissait avant tout d’une entreprise, et pas des moindres. Depuis son entrée en Bourse, l’entreprise de Mark Zuckerberg doit satisfaire des actionnaires extrêmement exigeants tout en augmentant ses revenus. Pas étonnant, donc, que le réseau social se repositionne comme un canal de promotion des plus classiques plutôt que de valoriser les relations engagées entre les marques et leurs fans. Mais cela reste un changement dans l’histoire du groupe. D’ailleurs Facebook pourrait bien avoir lancé une nouvelle tendance, et il ne serait pas étonnant de voir les autres réseaux sociaux suivre le mouvement. Ce qui obligerait les entreprises à revoir non seulement leurs stratégies marketing mais aussi… leurs budgets.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *