Motif de “Discord”’ : Microsoft cherche son réseau social!

Business 0

En avril 2021, Microsoft a posé dix milliards de dollars sur la table lors des négociations pour le rachat de la société en vogue Discord. Le service de messagerie instantanée vocale et texte, dont le succès s’est amplifié pendant la pandémie, a suscité le vif intérêt de la multinationale informatique à la quête du réseau social idéal qui lui manque. Les négociations ont toutefois été suspendues pour l’heure. Que cherche réellement Microsoft et comment Discord a-t-il pu attirer l’attention du géant américain ?

Microsoft cherche son réseau social

Précurseur et leader dans le domaine informatique, Microsoft est toutefois démuni d’un réseau social performant à l’image de Facebook ou d’Instagram. La firme aurait un vif intérêt à créer ou trouver un réseau performant.

La firme de Redmond cherche un nouveau moyen de se rapprocher des consommateurs en dehors de ses propres produits. Cela faciliterait la diffusion et la vente de ses jeux vidéo ou logiciels. Ce n’est pas par hasard si des rapprochements avec Facebook et des propositions de rachats de certains groupes ont été opérés.

Microsoft offre bien entendu des myriades d’outils de communication comme Yammer (réseau social d’entreprise) mais aucun ne jouit d’une portée aussi large que les leaders en la matière. Pendant que YouTube compte près de deux milliards d’utilisateurs actifs chaque mois et que Pinterest ou Instagram ne cessent de grandir, Microsoft dépend de ces mêmes réseaux sociaux pour son propre marketing.

À titre d’exemple, son service de streaming de jeux vidéo Mixer, fermé en 2020, était tellement loin derrière ses concurrents, en particulier de Twitch d’Amazon, qu’un rapprochement avec Facebook était indispensable à Microsoft. Cette manœuvre de fusion avec le réseau social de Mark Zuckerberg est vouée à rendre accessible le xCloud sur Facebook Gaming pour bénéficier d’un réseau gigantesque de joueurs.

Le succès des réseaux sociaux est tel qu’il semble presque impossible à Microsoft de les acquérir. En 2020, la société américaine a tenté de racheter TikTok mais l’offre avait été refusée par ByteDance. Plus récemment, il était question du rachat de Pinterest, mais en vain. Le groupe reste à l’affût du mariage idéal.

Atouts et succès de Discord

Nombreux ont découvert l’existence de nouveaux logiciels pendant la pandémie à des fins de travail, de communication et de sociabilisation. Discord, créé en 2015, plateforme de discussion pour gamers devenue ensuite populaire auprès d’autres utilisateurs, a doublé de valeur en 2020.

La plateforme à la fois disponible sur PC et smartphone, a accru sa popularité de la même manière que Zoom ou Team. Néanmoins, plus populaire que ces derniers auprès des joueurs avec des fonctions adaptées au monde du jeu vidéo, Discord permet de créer des salons et catégories de conversations au sein desquels l’utilisation de textes et d’appels vidéo s’ajoutent aux fonctionnalités de discussion par micro.

Vanté pour sa sécurité, la protection des données personnelles et sa gratuité sans publicité, ce service de messagerie peut être utilisé en complément des réseaux sociaux habituels pour des fonctionnalités qui se différencient de ces derniers. Il est aussi considéré comme un lieu idéal de migration depuis ces autres plateformes dont les utilisateurs déplorent l’omniprésence de publicité et d’intrusion dans la vie privée.

À la différence d’autres réseaux sociaux où vos messages peuvent être vus par des inconnus, Discord fonctionne un peu à la manière de Skype, mais avec des fonctionnalités différentes héritées des groupes créés par les joueurs en ligne pour des jeux aussi populaires que Fortnite. Ce type de système, où n’importe qui peut créer sa propre communauté (ou serveur) de un à plusieurs milliers de membres, explique comment il a réussi à atteindre 150 d’utilisateurs connectés chaque mois.

La bonne santé financière de Discord et ce fonctionnement atypique qui le différencie des autres plateformes attirent fortement Microsoft. Après les pourparlers avec TikTok et Pinterest qui ont échoué, Microsoft est à la recherche plus que jamais de son réseau social. Néanmoins, en dépit des dix milliards de dollars offerts par le groupe informatique pour le rachat de Discord, son directeur en chef Jason Citron ne semble pas y répondre favorablement et il est fort à parier que le logiciel de messagerie continue seul sa route vers le succès.

Photos : vox-cdn.com et tnwcdn.com et gadgets9to5.com